VOIR LE SITE www.inddigo.com
Nous suivre :

Budget climat, ils ont franchi le pas

Publié le : 1 juillet 2021
Auteur : Laura Cabrera
Partager l'article sur : j'aime tweeter google+ linkedin

Les territoires ont un rôle essentiel à jouer pour l’atteinte des objectifs fixés par l’accord de Paris et par la Stratégie Nationale Bas Carbone. Avec son budget climat, Issy-les-Moulineaux s’engage concrètement dans la lutte contre le changement climatique en mettant les enjeux environnementaux et financiers sur un pied d’égalité.

Mme. Marie AURIEMMA MOTTOT – Directrice Ville Durable – Issy-les-Moulineaux

La ville d’Issy-les-Moulineaux s’est engagée dans une démarche inédite en France, la mise en œuvre d’un budget climat. Elle s’inspire ainsi de la capitale norvégienne qui a été la première à se lancer en 2016. Mme Marie AURIEMMA MOTTOT, Directrice Ville Durable pour la ville d’Issy-les-Moulineaux nous a accordé un entretien passionnant pour revenir sur ce projet.

 

Pourquoi avez-vous souhaité vous lancer dans cette démarche ?

Le budget climat résulte d’une volonté forte de la municipalité, portée notamment par M. André SANTINI, Maire d’Issy-les-Moulineaux et par Mme Tiphaine BONNIER, Maire-Adjointe déléguée au Développement durable et à la condition animale. Nous nous sommes inspirés de la ville d’Oslo qui s’est fixée des objectifs territoriaux à court terme pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Pour fixer nos objectifs, nous nous sommes alignés sur les objectifs de l’accord de Paris qui vise la neutralité carbone à l’horizon 2050 et sur la Stratégie Nationale Bas Carbone qui en découle.

La ville d’Issy-les-Moulineaux est engagée depuis plusieurs années sur le sujet de la prise en compte des enjeux environnementaux avec dès 1991, l’adoption d’un plan municipal d’environnement.

L’objectif avec ce budget climat est d’aller au-delà des attendus réglementaires en étant dans une démarche pragmatique et inédite. Et ce en fixant des objectifs annuels permettant de rendre plus concrets les engagements et le suivi des actions.

Quels étaient vos principaux objectifs environnementaux ?

Notre objectif principal est d’atteindre l’équilibre entre les puits de carbone et les émissions de CO² en nous appuyant sur des démarches en cours (création d’îlots de fraîcheur, plantation de 6 000 arbres) et en disposant d’une photographie de nos émissions de gaz à effet de serre à un instant t.

Cet état des lieux nous a permis de mieux définir nos priorités grâce à une meilleure connaissance de la ventilation de nos émissions.

État des lieux des émissions de Gaz à Effet de Serre & Objectifs de réduction 2021 – Issy les Moulineaux @Inddigo

Nous avons ainsi pu identifier trois volets d’actions :

  • Le bâtiment résidentiel & tertiaire
  • La mobilité
  • Les déchets

Et trois acteurs principaux :

  • La ville d’Issy-les-Moulineaux
  • Les citoyens
  • Les entreprises implantées sur le territoire

Pour réduire sensiblement nos émissions, l’enjeu est donc d’être dans une démarche collective en créant un effet d’entraînement auprès des différents acteurs du territoire.

Pourriez-vous nous en dire plus sur la construction de votre budget climat ?

Nous nous sommes inspirés de la méthodologie mise en œuvre par la ville d’Oslo :

  1. Se fixer des objectifs stratégiques sectoriels à moyen-long terme en accord avec la Stratégie Nationale Bas Carbone
  2. Définir un plafond réaliste d’émissions annuelles décliné par secteurs
  3. Calculer les émissions annuelles
  4. Actualiser et réajuster notre budget à la fin de chaque année en comparant les objectifs à la réalisation
  5. Communiquer les résultats auprès des acteurs du territoire

L’objectif est que le budget climat devienne un véritable levier de priorisation des enjeux environnementaux auprès des différents acteurs. En interne, il nous a permis de mieux valoriser les investissements environnementaux dans le plan pluriannuel d’investissement de la ville.

Nous avons aussi souhaité qu’il s’appuie sur une terminologie et un calendrier commun aux documents financiers. Ainsi, nous avons présenté un budget climat primitif en février dernier, nous présenterons à la rentrée un compte de résultat climatique permettant d’évaluer la réalisation de nos objectifs et en décembre aura lieu un débat d’orientation climatique sur les perspectives 2022. L’idée étant de mettre les enjeux climatiques au même niveau que les enjeux financiers.

Comment avez-vous réussi à impliquer l’ensemble des parties prenantes ?

Au sein de la municipalité, nous nous sommes donné un objectif d’exemplarité avec différentes actions pour sensibiliser nos équipes et optimiser notre impact (mise en œuvre d’un schéma directeur de l’énergie, ateliers do-it-yourself, formation à la sobriété numérique, etc.).

Pour impliquer les citoyens dans la démarche nous avons créé une web série sur les grands enjeux du changement climatique intitulée « ça commence par Issy ». Nous sommes aussi en train de monter Nous lançons à la rentrée de septembre un défi « zéro carbone » avec pour objectif de trouver 30 familles volontaires qui seront coachées pendant 5 mois pour réduire leur empreinte carbone en s’appuyant sur le tissu associatif local (sensibilisation à l’agriculture urbaine, réduction des déchets, etc.). L’objectif est que ces familles deviennent des ambassadrices pour essaimer la démarche.

Enfin, le budget climat va être présenté aux entreprises du territoire pour qu’elles puissent s’y associer et contribuer à la démarche. Nous avons par exemple créé un fond de dotation « Issy agir pour le climat » auxquelles elles peuvent contribuer.

Quels conseils donneriez-vous aux villes qui aimeraient se lancer dans cette démarche ?

  • Le budget climat doit être vu comme un projet en tant que tel et doit donc bénéficier d’un portage fort au niveau politique mais aussi administratif.
  • S’appuyer sur une expertise externe: l’expertise d’Inddigo a été précieuse pour nous acculturer et nous faire monter en compétences sur le sujet, pour la réalisation du bilan territorial de nos émissions et pour la priorisation des actions.
  • Se faire confiance et accepter d’apprendre en marchant : il faut accepter de se lancer même si la démarche n’est pas 100 % fiabilisée. Nous étions les premiers en France, nous avons donc beaucoup fonctionné par itérations pour réajuster nos objectifs et indicateurs.
  • Penser la démarche de manière collective : la force de la municipalité est sa capacité à mobiliser les acteurs du territoire qu’on connaît bien : citoyens, associations, entreprises et partenaires.
  • Prendre le temps de communiquer à plusieurs niveaux : il faut toucher des personnes qui sont plus ou moins sensibles au sujet et multiplier les supports.
  • Ne pas sous-estimer l’ampleur du projet : c’est un travail de fond qu’il faut séquencer dans le temps et mener de manière itérative.

Avec la mise en œuvre de notre budget climat, nous avons engagé une dynamique vertueuse qui je l’espère aura un effet contagion auprès d’autres collectivités.

Vous souhaitez en savoir plus sur le budget climat ? Notre expert vous en dit plus dans son article « Budget Climat : un outil de suivi et de mise en œuvre des politiques climatiques ».

Vous aimeriez à votre tour franchir le pas et mettre en œuvre une stratégie territoriale pour réduire vos émissions de gaz à effet de serre ? Inddigo vous accompagne grâce à des expertises transverses et une connaissance fine des enjeux territoriaux. En savoir plus.

Crédit photo : Petit Bras de Seine @ Issy-les-Moulineaux @ Paris – Guilhem Vellut from Paris, France, CC BY 2.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/2.0>, via Wikimedia Commons

Ce site utilise des cookies à de fins de mesure d'audience anonymes. En poursuivant votre navigation vous acceptez notre politique de protection des données personnelles.